De l'illusion de la solitude, Lucie Alvarez, poésie, coach

De l’illusion de la solitude

Quand je marche seul en forêt,

Je peux avoir ce sentiment de solitude

En me croyant physiquement séparé des autres.

Sentiment d’autant plus exacerbé

Par les remontées émotionnelles émises par l’ego.

Ce dernier se définissant par rapport aux autres.

A défaut de se sentir relié aux autres,

La première invitation peut être de

Se sentir en relation

Avec soi-même,

Avec le monde,

Le lieu.

Pour ensuite,

*

Dans ce monde relatif,

Où nous ne pouvons pas

Ne pas être en relation,

*

Nous sentir reliés aux autres,

Malgré la séparation physique.

Alors tout sentiment de solitude disparaît,

Qu’importent les circonstances.

Lucie Alvarez

De l’illusion de la solitude

Quand je marche seul en forêt,

Je peux avoir ce sentiment de solitude

En me croyant physiquement séparé des autres.

Sentiment d’autant plus exacerbé

Par les remontées émotionnelles émises par l’ego.

Ce dernier se définissant par rapport aux autres.

A défaut de se sentir relié aux autres,

La première invitation peut être de

Se sentir en relation

Avec soi-même,

Avec le monde,

Le lieu.

Pour ensuite,

*

Dans ce monde relatif,

Où nous ne pouvons pas

Ne pas être en relation,

*

Nous sentir reliés aux autres,

Malgré la séparation physique.

Alors tout sentiment de solitude disparaît,

Qu’importent les circonstances.

Lucie Alvarez

A lire également